Overblog
Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

horizondunes

 RAID IKNIOUN


  SAMEDI 18                                       MARRAKECH

 DIMANCHE 19                                 MARRAKECH                     VALLEE OURIKA               91 kms

 LUNDI 20                                          MARRAKECH                       AIT BENHADDOU            192 kms

 MARDI 21                                         AIT BENHADDOU              TINERHIR                           294 kms

 MERCREDI 22                                 TINERHIR                            LA CARAVANE                   193 kms  JEUDI 23                                          LA CARAVANE                   MAHRECH                         163 kms

 VENDREDI 24                                  MAHRECH                           DJBEL SAGHRO                215 kms 

 SAMEDI 25                                       DJBEL SAGHRO                 ZAGORA                             141 kms

 DIMANCHE 26                                 ZAGORA                              OASIS SACREE                 186 kms

 LUNDI 27                                          OASIS SACREE                    PISTE DAKAR                  178 kms

 MARDI 28                                         PISTE DU DAKAR               IGMIR                                 265 kms

 MERCREDI 29                                  IGMIR                                  TAROUDANT                      192 kms   JEUDI 30                                          TAROUDANT                       MARRAKECH                    365 kms

 VENDREDI 01                                  MARRAKECH                     SETTAT                                162 kms

 SAMEDI 02                                       SETTAT                                TANGER                             438 kms

 DIMANCHE 03                                 BATEAU

 LUNDI 04                                                                                         SETE

                                                                                                                TOTAL                     3075 kms 

 

 

Samedi 18 avril 2009

 Après deux jours de route, nous arrivons enfin au camping "Les jardins d'Issil" tenu par Patrick et Ghislaine.

012Nos coéquipiers sont là..... Ils nous attendaient..... Un délicieux diner préparé avec amour par nos Sétois nous sera servi..... Un régal! Mais la fatigue se fait sentir et chacun a hâte d'aller se coucher pour une nuit réparatrice. Ce n'est pas demain que les choses sérieuses commencent, mais il vaut mieux prévoir!!!!!

 Altitude : 416 mètres

Température : 23°

N 31 29 610

W 007 54 150

 

Dimanche 19 avril 2009

 Le  réveil « sonne » à 7 heures!!!!! J'adore!!!! Heureusement, le ciel est bleu, le soleil est là et la température est très agréable. Le petit déjeuner avalé, chacun vaque à ses occupations. Il est décidé de faire une petite balade dans la vallée de l'Ourika...C’est la plus fréquentée des vallées du Haut Atlas. De nombreux Marrakchis y ont des résidences secondaires et viennent s’y réfugier lorsque la température devient difficilement supportable. La route serpente entre deux montagnes de terre rougeâtre, le long d’un torrent ou plutôt d’un oued !!... Le paysage est magnifique! Nous roulons quand même à 1830 mètres d'altitude. Le bitume s'arrête au village de Setti Fatma. Dimanche est jour de marché....

101 1425A côté du parking pour les ânes, sont étalés les légumes et les fruits de saison que les maraichers locaux sont venus vendre. Nous en profitons pour faire quelques provisions....Nous pensions faire demi-tour mais les autochtones nous indiquent une piste qui mène jusqu'au village suivant, situé à une dizaine de kilomètres.... La piste est étroite, escarpée et... parsemée de pierres anguleuses et coupantes......Le pneu arrière droit du HDJ 100 de Serge ne résiste pas et éclate!!!!! Il y avait longtemps!!! Chacun s'affaire à changer la roue le plus rapidement possible. Encore quelques kilomètres et un magnifique panorama s'offre à nos yeux.... L'oued Ourika serpente au fond d'une vallée étroite, bordée de cultures maraichères et de vergers......Que c'est beau!!!!

 101 1428Nous faisons demi-tour et redescendons vers le souk...... Un embouteillage monstre nous y attend..... C'est dimanche et les habitants de Marrakech et des environs viennent déjeuner dans une des nombreuses guinguettes installées tout le long du torrent... Des passerelles plus que précaires permettent d'accéder à la rive opposée. Je connais des personnes qui n’oseraient pas s’y aventurer !!!!Nous trouvons quand même un endroit isolé pour grignoter.

101 1429Ensuite, nous nous dirigeons vers la Médina à la recherche de  quelqu'un qui peut réparer. Sur le chemin du retour, nous avons la surprise de rencontrer nos coéquipiers (Discovery et Toyota KZJ) qui eux, arrivent de Tanger. Ils ont fait la traversée par bateau. Ce seront de grandes retrouvailles bien arrosées......

Distance parcourue : 91 kilomètres

Température : 23°

 

Lundi 20 avril 2009

  Le soleil brille, la journée commence bien. Il est 9h, c'est le départ.....Nous prenons la route du col du Tichka, toujours aussi sinueuse mais que les paysages sont beaux!!! De nombreux ramasseurs de morilles vendent leur récolte sur le bord de la route. Alléchés par ces champignons, nous en achetons en pensant à l'omelette que nous  dégusterons ce soir. Le col du Tichka, situé à 2260 mètres d’altitude est le plus haut col routier du Maroc. Quelques kilomètres après, nous empruntons la piste de Télouet, ancien itinéraire des caravaniers venant du sud.....Chacun admire la Kasbah du Glaoui de Marrakech, père du petit Mehdi du feuilleton Belle et Sébastien.......

101 1436Un arrêt déjeuner s'impose avant d'entamer les choses sérieuses......Serge en avait tellement dit que tout le monde est surpris......agréablement. Il faut rouler lentement, certes, le ravin bordant la piste sur sa totalité. La piste caillouteuse et cassante serpente entre deux montagnes et traverse en plusieurs endroits l’oued qui coule dans la vallée. Nos pilotes s’en donnent à cœur joie, les passages de gués, ils adorent !!! Je pense que cette piste est dangereuse voire impraticable par temps de pluie car le sol n’est fait que de pierres polies et de glaise. Il est donc très glissant. Cependant, tout s'est bien passé.

  101 1437Certains visitent Ait Benhaddou, situé sur la rive gauche de l’Assif Mellah. Toutes les habitations sont construites en pisé brun-rouge. Les autres membres du groupe vont boire un thé à la menthe dans une auberge située dans le village précédent, et moi, j'en profite pour flâner dans la cité touristique.... Il est18 heures, le vent souffle.....mais nous trouvons un endroit pour la nuit, dans les palmiers, près d’une source, juste à côté d'un décor de cinéma non loin de Ouarzazate. Le site a servi de décors naturels pour des scènes du film « Gladiators ». 

 101 1440C'est le premier bivouac et je peux dire qu'il a été bien arrosé!!!!! L’omelette aux morilles a été appréciée de tous. Bravo aux cuisiniers !!!L’ambiance est détendue et la température est douce et agréable.

 Distance parcourue ; 192 kilomètres

Altitude : 1278 mètres

Température : 23°

 N 31 01 187   W 007 03 938

 

Mardi 21 avril 2009

C'est par un beau soleil et une température de 17° que nous reprenons la piste en direction de Ouarzazate. Nos « hommes » rêvent de Monica Belucci en passant devant les studios de cinéma......Ils fantasmeront toujours ces messieurs !!!.Par le bitume, nous parcourons la Route des Roses jusqu'à Boumalne en passant par Skoura et El-Kelaa M’ Gouna...Nous nous arrêtons pour le ravitaillement en gasoil et en victuailles….Ensuite, nous empruntons la route des gorges du Dadès......un régal pour les yeux.....Cette vallée est très peuplée et les villages se succèdent les uns aux autres.

101 1441On y voit des bouleaux aux feuillages argentés, des noyers et des peupliers. Par contre, les palmiers brillent par leur absence en raison du climat montagnard froid. En montant, on peut admirer les rochers rouges aux formes arrondies voluptueuses : ce sont « les doigts de singes ». La route devient plus étroite et s’élève rapidement en formant des lacets spectaculaires, pour atteindre un plateau désertique.

 101 1442A Msemrir, nous quittons le goudron pour suivre la piste des bergers.....ou plutôt le lit de l'oued jusqu'à Tamtattouche. Le pneu arrière droit du HDJ 100 n'a pas du tout aimé les pierres aux arêtes tranchantes d'une descente.....C'est la deuxième crevaison!!!! Il faut dire que la piste est cassante. Par endroits, c’est presque du franchissement. D’ailleurs, des quatrequatreux français aperçus plus loin ont préféré faire demi-tour devant la difficulté …

101 1447.L'itinéraire se poursuit par les gorges du Toghra, toujours aussi jolies et sauvages....De hautes falaises de plusieurs centaines de mètres bordent l’oued en formant un profond canyon. Pour terminer cette journée riche en paysages d'une grande beauté, nous admirons la palmeraie de Tinerhir, une des plus belles et des plus vastes du Maroc, l’une des plus denses en végétation aussi.

 101 1451Le bivouac est installé dans une petite oasis sur la route d’Errachidia.....

 

 Distance parcourue : 294 kilomètres

Altitude : 1155 mètres

Température : 23°

 N 31 27 058   W 005 21 401

 

 

Mercredi 22 avril 2009

Le départ est  donné à 7heures 30.....Il fait très beau  Les yeux ne semblent pas reposés.....Il parait que le vent a soufflé une grande partie de la nuit. Seuls, ceux qui dorment dans leur véhicule ont pu récupérer. Il faut bien qu’il y ait un avantage de temps en temps quand même !!!!!....Nous atteignons Erfoud où les pilotes font le plein des réservoirs.... Puis c'est la piste en direction de la Caravane...Youssef et ses amis sont là pour nous accueillir. Les véhicules sont déchargés.....et c'est le départ dans les dunes de l’Erg Chebbi.

101 1461Je monte dans le HDJ 100.....Je n'aime pas trop ouvrir le chemin dans ce genre de relief!!!!Tout se passe sans problème, pas de plantages sévères, pas de déjantage, juste quelques positions acrobatiques.Les hommes nous ramènent à l'auberge pour une promenade à dos de dromadaire. Emmenées par notre chamelier préféré Mohamed, nous apprécions le silence du désert. Le site est propice à la méditation. Ce moment où nous faisons le vide dans nos têtes nous détend…

101 1464Nous prenons le temps de contempler les couleurs du sable. C’est un dégradé de tons d’une infinie douceur allant du beige à l’abricot…Pendant ce temps là, les hommes sont repartis jouer dans le sable. Ils reviennent à la Caravane      Le diner est un vrai festin....soupe berbère, brochettes de dinde, tagine, couscous, fruits......Tout le groupe s'est régalé.....La soirée est animée par trois musiciens de l'Atlas, mais personnellement, je préfère la musique berbère.

101 1470

Distance parcourue : 193 kilomètres

Altitude : 700 mètres

Température : 28° 

 

 

Jeudi 23 avril 2009

 C'est toujours sous le soleil que nous nous réveillons....... Le petit déjeuner est toujours aussi copieux et délicieux..... Malheureusement, l’un d’entre nous est obligé de nous quitter ce matin, pour raison familiale.....Nous perdons un coéquipier plutôt ....sympathique et plein d’humour !A 9 heures, le convoi s'ébranle.....pour contourner l'Erg Chebbi.... Que cette piste est agréable!!!Elle est sablonneuse mais roulante, juste de quoi s'amuser. Comme à chaque passage, nous nous arrêtons à Merdani, le village abandonné. En traversant Taouz, nous avons la surprise de croiser Mohammed, le grand ami de Serge, à mobylette..... Il nous invite à boire le thé chez lui. Aicha, son épouse est en train de faire la lessive, à la main, bien sûr!!!Nous reprenons la piste, traversons sans ennui le Ziz. Le parcours se poursuit sans encombre. Nous arrivons chez Mahrech  à 17heures.

101 1472Chacun prend possession de sa chambre dans les bâtiments nouvellement construits. La soirée se passe dans une ambiance festive……..comme d’habitude !!!101 1473

 Distance parcourue : 163 kilomètres

Altitude : 644 mètres

Température : 25° N 30 45 607  W 004 33 814

 

 Vendredi 24 avril 2009

 

Après une bonne nuit, et un petit déjeuner copieux nous nous dirigeons vers Alnif où nous faisons quelques emplettes au souk hebdomadaire. Vingt kilomètres  plus loin, nous prenons sur la gauche une piste peu empruntée, pour rejoindre celle qui arrive de Tinerhir et qui se dirige vers le djebel Saghro. Avant la traversée d’Iknioun, nous passons à Aït Mersid où les habitants fabriquent et vendent des verres ou des petits seaux en bois de sapin, cerclés de cuivre.Le chemin semble long, le ciel est brumeux mais les paysages restent beaux. On se croirait dans les alpages !! Un arrêt s'impose au sommet du Tizi Tazezert situé à 2303 mètres d’altitude. Au sommet se trouve une « buvette », mais pour une fois, nous n’y pausons que pour contempler le panorama sur le spectaculaire canyon d’Afezza.

101 1477La descente s'avère périlleuse....La piste est étroite, pierreuse et à fort dénivelé. Les virages serrés se succèdent, la caravane progresse…..doucement mais sûrement.

Bref, deux heures plus tard, tout le groupe se retrouve en bas du djebel, sain et sauf !!! Il est temps de chercher un endroit pour passer la nuit. On trouve un bivouac super....dans le lit d'un oued!!!! Ce n''est pas prudent, chacun le sait, mais pleuvra, pleuvra pas???? Le ciel est brumeux. Est-ce l''orage??? Est-ce un vent de sable??? Inch Allah, le lieu est tellement beau qu'on s'installe. Comme d'habitude la soirée est arrosée mais cela fait aussi partie des plaisirs, non seulement de la vie, mais du raid.

 Distance  parcourue : 215 kilomètres

Altitude : 1358 mètres

Température : 18°

 N 31 03 528   W 005 46 278

 

 

Samedi 25 avril 2009

Nous passons à table. Ce diner a une saveur toute particulière, c'est le dernier que nous passons à huit.

Le ciel est redevenu bleu, la température est de 22°, et nous démarrons à 8 heures 30. La piste est super agréable, variée, les paysages tous aussi magnifiques les uns que les autres. Jusqu’à N’kob, les cailloux ne manquent pas mais il y a eu pire ! Le passage le plus trialisant fut de rouler dans le lit d’un oued abîmé par de fortes pluies. 101 1478


L’endroit est d’une grande beauté. Les lauriers roses sont en fleurs. Les grenouilles croassent, c’est magique !

Ensuite, nous abordons une grande montée qui mène sur un plateau d’où on domine un magnifique cirque.101 1484 Le panorama vaut le coup d’œil. Nous passons par de superbes oasis plantées de palmiers touffus jusqu'à Benizouli, puis nous prenons la piste qui traverse la palmeraie de Zagora.

 Nous arrivons vers 15 heures 30 au Camping Oasis Palmiers.  Chacun débarrasse son véhicule avant de le mener chez Momo pour une petite révision....Pendant ce  temps, nous, les trois membres de la gent féminine, allons en ville pour faire du shopping.. Chacune d’entre nous trouve ce qui lui plait, c'est parfait. Les hommes  en ont profité pour rendre une visite au barbier. Ils en ressortent beaux comme des dieux!!!

Serge a encore des petits problèmes avec son « auto ». Le soufflet de cardan du côté droit est percé et il y a donc une légère fuite d'huile. Momo tente une réparation avec de la colle.....Pas grand chose à signaler pour les autres véhicules...

Nous nous attablons dans le jardin sous les palmiers pour l'apéritif quotidien.101 1491

Le cuisinier du camping nous a concocté un délicieux diner. Nous avons droit à deux tagines ; une aux keftas et une aux légumes. 101 1492



  Distance parcourue : 141 kilomètres

 Altitude : 726 mètres

Température : 28°

W 004 00 087 N 30 19 409 

 

 Dimanche 26 avril 2009

Le petit déjeuner a été commandé pour 8 heures, c'est presque la grasse matinée....Encore une belle journée qui commence. Le soleil brille, pas un nuage dans le ciel, 27° au thermomètre... Serge retourne au garage, le rafistolage n'a pas tenu. Nos deux Sétois nous quittent à 9 heures accompagnés de la vieille dame (le Toy bien sûr!)

 Les hommes vont rendre une petite visite de courtoisie à leur mécano préféré....Puis c'est le marché où nous faisons quelques provisions...

Serge a des problèmes avec son soufflet.....Il reste avec Momo. .... Il est l'heure de déjeuner, nous décidons d'aller grignoter à "la  Rose des Sables"......La soupe harira, le couscous et le tajine sont excellents..... Serge nous rejoint à la fin du repas....Il emportera son déjeuner dans un sac.

Nous prenons le bitume jusqu'à Tamegrout puis empruntons la piste pour Mahmid par les palmeraies. Mauvaise surprise, la piste a été goudronnée sur une grande partie .... A un moment, il faut rouler dans l'oued.....101 1498.Le Disco, plus léger que  nous s'élance......et reste planté au milieu de l'oued!!!!!!Serge se prépare à le sortir, tandis que je pars à la recherche des traces d'une piste vue sur le PC.....Quatre enfants adorables nous ont aidés gentiment......Maintenant je peux avouer que Serge n’avait pas enregistré la route dans le GPS…..

Nous progressons sur la piste tracée sur l’ordinateur, mais ce n'est pas celle que nous empruntons habituellement. Les paysages traversés n'ont rien à voir avec les palmeraies que nous aurions dû rencontrer. Tant pis, on fera mieux la prochaine fois !!!!

Quelques kilomètres après Tagounite, nous prenons à droite, une piste qui doit nous conduire à l'Oasis Sacrée où le bivouac est prévu. Nous jardinons un peu pour trouver le passage dans les dunes de Tinfou mais c'est sans encombre que nous arrivons vers 18 heures au bivouac.101 1463 Le vent souffle très fort et c'est à l'abri de palmiers touffus que nous nous installons pour la soirée.



Distance parcourue : 186 kilomètres

 Altitude : 525 mètres

  N 29 52 782  W 006 07 224

Température : 28°

 

 Lundi 27 avril 2009

 J'ai l'impression que le soleil se lève de plus en plus tôt.....A 6 heures, tout le monde est réveillé..... Le soleil brille, le vent est tombé. Le départ est donné à 7 heures 30!!!!!! Dur, dur!!!Au programme ce matin, une visite à l'école nomade...... Nous y allons par la piste des tourzas, celle que je préfère. Ce n'est plus Omar qui enseigne....Il est remplacé par une institutrice.101 1504 Le français n'est plus enseigné, la nouvelle maitresse ne le maitrise pas. Bref, cette enseignante  autorise quand même les enfants à faire un tour de 4X4. 101 1502Nous distribuons des bonbons et des biscuits. Nous repartons un peu déçus.Une grande épreuve commence pour moi....la traversée de l'erg Chegaga. Tout le monde aura droit au plantage.....La traversée du lac Iriki ne s'avère pas facile, mais tout se passe bien malgré quelques craintes d'enlisement par endroits..... Nous croisons deux véhicules de l'Isère qui s'étaient arrêtés pour admirer, parait-il, des flamants roses stationnés dans l'oued. En ce qui nous concerne, nous n’avons rien vu !Le premier poste militaire se présente.... Le chef, un caporal a failli nous briser la main. Quelle poigne!!!! Il Ce soldat fait du zèle en nous demandant les passeports.....C’est bien la première fois. Habituellement, les fiches administratives suffisent. Il nous conseille aussi de ne pas continuer de rouler au delà de 18 heures!!!!! Si bien que nous nous installons pour le bivouac au pied du second poste. Comme 3 ans auparavant, nous sommes envahis par des insectes de toutes sortes.

 Distance parcourue : 178 kilomètres

Altitude 401 mètres

Température : 27°

  N 29 32 562  W 007 18 586

 

Mardi 28 avril 2009

 Il est 6 heures 30 quand on se réveille.1 heure 30 plus tard nous prenons le départ pour Tata. La piste est monotone.... Les 2 derniers postes sont passés. Les militaires ont été plus pointilleux que d’habitude. Peut-être sont-ils contents de pouvoir échanger quelques mots avec des étrangers ? Peu de personnes doivent se présenter à eux en cette saison.Nous atteignons enfin  Tata, ville  réputée comme étant la plus chaude du Maroc. La cité de garnison est moderne, commerçante, en pleine expansion.Les pilotes font le plein. Il parait que les transporteurs sont encore en grève..... Ensuite, C'est la visite au mécano de la ville. Serge montre son soufflet de cardan... lequel sera enrubanné dans du scotch.Tout sera vérifié. En attendant, nous partons  faire quelques achats (banque, pain, légumes, épicerie etc.). Bonne nouvelle, le KZJ n’a rien!!!! Tout est normal....On repart donc.... Après 60 kms de bitume, nous atteignons Akka et nous prenons la piste qui doit nous mener vers Foum El Hasn. Le ciel qui jusque là était bleu, s'assombrit mais seules quelques gouttes mouillent le pare brise....Les passages d’oueds se succèdent.

101 1512Tous les lauriers roses sont en fleurs, c’est magnifique ! Nous traversons de jolies palmeraies avant de nous arrêter pour déjeuner dans celle que nous préférons... Il y règne une chaleur torride!!!!L'après midi se déroule sans problème. La piste est longue et monotone, tantôt caillouteuse, tantôt roulante....Quelques kilomètres de bitume nous attendent avant d’emprunter l’itinéraire qui va nous mener vers les canyons de Tafraout. Heureusement, après Ait Herbil, le paysage change... Nous surplombons une magnifique palmeraie.....avant de pénétrer au fond du canyon....101 1514 Le site est grandiose,  il n'est pas facile de trouver un endroit plat, sans pierres (pour les tentes!) Le bivouac est installé sur une plate-forme non cultivée au bord de la piste. Une charmante femme qui semble être la propriétaire du terrain,  cueille quelques amandes et nous les offre gentiment. Le vent souffle, il fait froid, la douche sera remise à une date ultérieure!!!Personne ne vient nous déranger. Etant donné la météo, tout le monde va au lit de bonne heure.

 Distance parcourue : 265 kilomètres

Altitude : 825 mètres

Température : 19°

 N 29 17 222  W 009 00 127

 

Mercredi 29 avril 2009

Le vent s'est calmé, la température est de 18° au lever du soleil et des "raiders"...La nuit a été bonne pour tout le monde. Il est 7heures 30 quand les véhicules démarrent.....La piste serpente à travers de magnifiques palmeraies encaissées au fond d'un profond canyon. C’est à la sortie du village d’Igmir que nous entamons la célèbre montée.101 1524 Nous grimpons allègrement la côte toujours aussi impressionnante et arrivons sur le plateau à une altitude de 1700mètres.

Un magnifique panorama sur les gorges de l’Assif n’ Wifguig et sur les lacets de la piste s’offre à nos yeux. Là-haut, la végétation change : plus d'arbres, juste des touffes d'armoise....C'est monotone  jusqu'à Izerbi où nous retrouvons le goudron..... Je connaissais cet itinéraire lorsque c’était encore une piste. Si les paysages sont toujours aussi beaux, il est quand même plus agréable de rouler sur un sol plus adapté aux 4X4.

 Au bout de plusieurs kilomètres, lassés de cette route, il est décidé d'emprunter une piste bien dessinée sur la carte de l’ordinateur......Serge est un peu réticent....mais l'aventure, c'est l'aventure, n’est-ce-pas ?.....Dès les premières centaines de mètres, le nouvel itinéraire s'avère superbe???? Nous roulons au fond d'un canyon, traversant de nombreux villages et de luxuriantes palmeraies.... Nous arrivons à un endroit que nous connaissons déjà Nous reconnaissons les lieux.  Nous sommes sur une de mes pistes préférées, celle des arganiers. Serge est rassuré !

 C’est à une heure tardive que nous trouvons enfin un amandier pour nous abriter des rayons du soleil. La pause déjeuner est toujours attendue avec impatience. C'est un moment privilégié..... En soulevant une pierre, une surprise de taille nous attend....Un énorme scorpion!!!!! Il est là pour nous rappeler qu’il faut rester vigilant et surtout prudent.         101 1521


Nous ne ferons pas la boucle prévue, Serge est inquiet pour son soufflet. Une dizaine de kilomètres après Ait Abdallah, nous prenons une piste qui doit nous emmener à Taroudant... Le début est monotone mais plus on avance, plus elle devient intéressante....Les paysages changent....La terre rouge est parsemée d'amandiers et d'arganiers.... On trouve avec difficulté un bivouac sur terrain plat....Il est 18heures 30 et il ne fait pas très chaud. Les enfants du village viennent nous tenir compagnie......gentiment en prenant soin de ne pas nous déranger.....



Distance parcourue : 192 kilomètres


Altitude : 1003 mètres


Température : 17°

  N 30 09 227  W 008 55 210

 

 Jeudi 30 avril 2009

 Au réveil, nous pensions être émerveillés par le panorama que nous avons devant les yeux, mais malheureusement la brume recouvre la plaine et on ne voit pas grand chose....Il est 7 heures 30, la température est de 17° mais le soleil brille c'est l'essentiel.....101 1533 Nous partons donc pour continuer cette piste aux reliefs variés mais quand même très roulante. Il est vrai qu'on a de la chance de la faire cette année, elle est en travaux d'élargissement.......et pourquoi pas de goudronnage???? L’itinéraire se termine par une descente panoramique sur la vallée du Sous…..une merveille !!!Nous retrouvons le bitume quelques kilomètres avant Taroudant. Cette ville est propre, les avenues sont bordées d'arbres fleuris de couleur bleue....ce ne sont pas des arbres de Judée, mais c'est magnifique.Après Taroudant, nous laissons la route de Ouarzazate pour prendre celle de Marrakech par le col du Tizi n'test... Les premiers lacets ne se font pas attendre.....Le moteur du HDJ100 peine....La température de l'eau augmente, l'inquiétude de Serge aussi...... 101 1534Tout le monde s'arrête à quelques kilomètres du sommet, là où descend une cascade...... Le site est superbe.....On domine toute la plaine de Taroudant.....Le capot est levé, c'est le radiateur qui a cédé encore une fois....La résine de Momo n'a pas supporté la montée  On verse un flacon d'anti fuite dans le radiateur, on remet de l'eau de montagne dans le réservoir. Et c'est reparti!!!!!! La descente s'amorce……La faim se fait sentir et nous nous arrêtons au bord d’un oued, à l’ombre de hauts arbres. Le vent souffle, mais les 4X4 sont disposés de façon à nous protéger. Des enfants du village nous tiennent compagnie pendant tout le déjeuner. On repart. Les trois véhicules stoppent avant de prendre l’embranchement pour le Camping et là…sous le Disco…. Que voit-on ??? des gouttes de gasoil !!! Sans perdre une minute, nous nous dirigeons vers le garage de Khalid pour la remise en état des véhicules… Serge fait changer le soufflet de cardan qui l’inquiétait beaucoup plus que le radiateur…. Le mécano, expert en Land trouve tout de suite l’origine……Ce sont deux tuyaux qui frottent l’un contre l’autre….mais il faut démonter le réservoir et surtout le vider !!!!! Nous laissons le 4X4 sur place et allons au Camping à trois par voiture !!! Ce n’est pas très prudent même au Maroc !!! On n’est jamais à l’abri d’un freinage brutal…..Nos quatre compagnons s’installent sous la tente berbère pour la nuit après avoir bien fêté le dernier bivouac…..Comme chaque soir, Serge et moi dormons dans l’ « auto ».

 Distance parcourue : 365 kilomètres

Altitude : 610 mètres

Température : 24°

N 31 29 610  W 007 54 150

 

Vendredi 01 mai 2009

Pour la première fois, nous faisons la grasse matinée, c'est-à-dire que nous nous levons à 7 heures 30 !!!! Il n’y a rien d’autre à faire que d’attendre des nouvelles de Khalid. A-t-il trouvé les tuyaux déficients ???? Hier soir, il semblait sceptique d’autant plus que nous sommes le 1er mai et que comme en France, c’est un jour férié. A midi, nous décidons d’aller déjeuner dans un village à côté des Jardins d’Issil. Nous nous régalons de côtelettes de mouton et de keftas…101 1537

A trois heures, Serge téléphone au mécano… Le Disco est prêt !!!! Toujours à trois par véhicule, nous nous dirigeons vers la route de Safi….. Malgré la course automobile qui a lieu dans Marrakech, la traversée de la ville se fait sans problème.

A cinq heures, nous prenons la route pour Tanger…. Quelques kilomètres après l’entrée sur l’autoroute,  le Disco crève à l’arrière gauche… La roue est vite changée et on repart en ayant pour objectif rejoindre une ville le plus rapidement possible pour faire réparer et trouver un hôtel pour la nuit. On sort à Benguerrir où  un spécialiste en pneus fait le nécessaire mais c’est à Settat que nous dinons et passons la nuit, à l’hôtel Bel Air…..notre dernière soirée au Maroc.

 

 Distance parcourue : 162 kilomètres

Altitude : 382 mètres

Température : 23°

N 32 59 825

W 007 37 222

 

 Samedi 02 mai 2009

 Il ne nous reste que 400 kilomètres environ pour atteindre le port et le Ferry n’appareille qu’à 19 heures. Nous avons donc le temps !!!....Le soleil brille mais le vent est violent et déporte les 4X4 pourtant lourds.Nous faisons un arrêt gasoil dans une station sur l’autoroute. Au moment de repartir, un espagnol passant à côté du Disco lui fait comprendre que quelque chose ne tourne pas rond dans son moteur !!! Qu’à cela ne tienne, il lève le capot et sans la moindre hésitation, démonte le calculateur, le nettoie (il était imbibé d’huile !!), le remonte….devant nos yeux ébahis. La réparation a duré en tout et pour tout une bonne heure !! Bravo !!La chance est avec nous puisque cet homme charmant est préparateur pour Land Rover à Madrid. Il revient de raid, lui aussi, et il connait parfaitement les Discovery pour la bonne raison, il en possède un….Heureusement que nous l’avons croisé, sinon d’après lui, c’était la panne assurée !!! Ouf !L’heure avance mais nous roulons jusqu’à Assilah où nous nous arrêtons pour déjeuner. Tout le monde savoure la friture de poissons préparée par le patron du Sevilla. Nous ne pouvons repartir sans faire un petit tour dans la Médina. 101 1544C’est un lieu magique que j’affectionne particulièrement. Nous admirons les maisons d’une blancheur éclatante. Le bas des habitations est peint en bleu. Les ruelles sont  d’une rare propreté. Le charmant cimetière blotti contre la muraille, face au large, montre des tombes décorées en céramique multicolore. Les nombreuses échoppes ne font pas oublier que c’est avant tout une station balnéaire touristique !!! Nous ne sommes pas en vacances, il faut rallier Tanger, le bateau n’attendra pas…..Nous prenons quand même le temps d’acheter quelques pâtisseries locales…..La gourmandise !!!!!Arrivés au port, chacun se présente aux bureaux de douane pour les formalités d’usage ….et nous montons dans les derniers sur le ferry en espérant en sortir dans les premiers !!!! C’est une tactique de Serge, mais il connait !!!!Le premier souci à bord est d’aller s’inscrire pour le deuxième service du restaurant et d’être tous les six à la même table. Ce fut chose faite sans problème. Le diner étant fixé à 10 heures 45, la veillée fut brève !!! Bonne nuit à tous.

 Distance parcourue : 438 kilomètres

Altitude : 5 mètres

Température : 18°

N 35 28 135

W 006 01 924

 Samedi 02 mai 2009

 

Il ne nous reste que 400 kilomètres environ pour atteindre le port et le Ferry n’appareille qu’à 19 heures. Nous avons donc le temps !!!....Le soleil brille mais le vent est violent et déporte les 4X4 pourtant lourds.

Nous faisons un arrêt gasoil dans une station sur l’autoroute. Au moment de repartir, un espagnol passant à côté du Disco lui fait comprendre que quelque chose ne tourne pas rond dans son moteur !!! Qu’à cela ne tienne, il lève le capot et sans la moindre hésitation, démonte le calculateur, le nettoie (il était imbibé d’huile !!), le remonte….devant nos yeux ébahis. La réparation a duré en tout et pour tout une bonne heure !! Bravo !!La chance est avec nous puisque cet homme charmant est préparateur pour Land Rover à Madrid. Il revient de raid, lui aussi, et il connait parfaitement les Discovery pour la bonne raison, il en possède un….Heureusement que nous l’avons croisé, sinon d’après lui, c’était la panne assurée !!! Ouf !

L’heure avance mais nous roulons jusqu’à Assilah où nous nous arrêtons pour déjeuner. Tout le monde savoure la friture de poissons préparée par le patron du Sevilla. Nous ne pouvons repartir sans faire un petit tour dans la Médina. C’est un lieu magique que j’affectionne particulièrement. Nous admirons les maisons d’une blancheur éclatante. Le bas des habitations est peint en bleu. Les ruelles sont  d’une rare propreté. Le charmant cimetière blotti contre la muraille, face au large, montre des tombes décorées en céramique multicolore. Les nombreuses échoppes ne font pas oublier que c’est avant tout une station balnéaire touristique !!! Nous ne sommes pas en vacances, il faut rallier Tanger, le bateau n’attendra pas…..

Nous prenons quand même le temps d’acheter quelques pâtisseries locales…..La gourmandise !!!!!

Arrivés au port, chacun se présente aux bureaux de douane pour les formalités d’usage ….et nous montons dans les derniers sur le ferry en espérant en sortir dans les premiers !!!! C’est une tactique de Serge, mais il connait !!!!

Le premier souci à bord est d’aller s’inscrire pour le deuxième service du restaurant et d’être tous les six à la même table. Ce fut chose faite sans problème. Le diner étant fixé à 10 heures 45, la veillée fut brève !!! Bonne nuit à tous.

 


Distance parcourue : 438 kilomètres


Altitude : 5 mètres

Température : 18°

 N 35 28 135  W 006 01 924

      

 Dimanche 03 mai 2009

 Bonne surprise, ce matin, la mer est calme…..le sourire illumine nos visages. La journée se passe agréablement. Certains lisent sur le pont, au soleil, d’autres se reposent….Chacun fait ce que bon lui semble. Le Biladi est confortable et propre. Le personnel aimable est  disponible et prêt à rendre service, toujours avec le sourire.

 

  Lundi 04 mai 2009

  Nous parvenons au port et débarquons vers 12 heures. Nous avions prévu de déjeuner tous ensemble, sur le Grau d’Agde,  mais par prudence nous restons sur Sète.

  C’est le temps non pas des adieux mais de l’Au Revoir tant redouté…..Le moment  de la séparation est arrivé, mais on se dit qu’on se reverra très vite, c’est promis… Tous les quatre, nous repartons pour Agde, le cœur serré……mais la tête pleine de bons souvenirs ….

 Le raid s’est bien passé…..sans incident…..sans accident…..

 

 

 

 

    

 

 


 

 

 

 

 

 

 


 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       

 

Published by Danièle - Page

 horizondunes

Photos, vidéos, récits de voyages et raids 4x4, aventures, découvertes multiples, recettes de cuisine, vocabulaire,association.

Pages

Catégories

Archives

Hébergé par Overblog