Overblog
Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

horizondunes

  
 RAID ERRECHED
 
Au départ : 3 Toyota HDJ 100, 1 Toyota HDJ 80, 1 Nissan Patrol Baroud, 1 Nissan Patrol Y 61, 1 Mitsubishi L 200  et 10 personnes.
  
Jeudi 16 février 2012
102 1151Tout le groupe se retrouve à l’entrée du Port Sud. Nous embarquons sur le « Habib ». Il y a beaucoup à dire sur l’état du bateau…. Nous appareillons avec une heure de retard sous un beau soleil méditerranéen et par une température de 10°. C’est le moment de déjeuner. Ce sera pique nique au bord de la piscine pour certains, cafétéria pour les autres. L’après midi, chacun vaque à ses occupations. Les formalités de passage s’effectuent sur le ferry, sans trop d’attente, c’est super. Nous dinons tous ensemble au self service, puis poursuivons la soirée au bar. La veillée est de courte durée.
 
Vendredi 17 février 2012
Tout le monde se retrouve à la cafétéria pour le petit déjeuner. Après avoir beaucoup « palabré » toute la matinée, nous atteignons le port de la « Goulette » vers 13h45. Il n’y a pas de décalage horaire entre la Tunisie et la France. Les formalités douanières ont été expédiées en trente minutes, c’est un record. Les pleins de gasoil se font à la station « Oilibya » à la sortie du port.
Nous roulons  en direction du Sud. De chaque côté, de la route, des cigognes nichent sur les pylônes électriques. Nous quittons l’autoroute à Enfida pour se diriger vers Kairouan. Il est 18h quand nous atteignons la  ville aux 300 mosquées, mais trouver un endroit pour bivouaquer s’avère difficile. Le plus urgent est de diner….C’est dans un des nombreux petits restos typiques que nous nous arrêtons. Il est 21h, nous trouvons un terrain plat en bordure de route.
 
Distance parcourue : 276 kilomètres
Température : 10°
Altitude : 210 mètres
GPS : N 35 03 412  E 9 09 842
Samedi 18 février 2012
     
Au réveil, à 6h30, la température n’est que de 4°…..mais le ciel est bleu et le soleil pointe. Après Gafsa, le ciel s’assombrit !!!! Nous nous dirigeons vers Kebili. Le paysage plat et désertique laisse la place à des reliefs de couleur rouge, plus agréables au regard. Puis, c’est par le bitume que nous effectuons la traversée du Chott El Jerid. Enfin, nous atteignons Douz où le groupe se retrouve à la station service « Total ». Nous profitons de cette pause pour se ravitailler en légumes, fruits, eau, pain etc…. Théoriquement, chacun doit prévoir une autonomie d’au moins une semaine… 102 1166
Notre accompagnateur tunisien nous a rejoints. Il s’installe dans le Patrol.
Il est 12h45, le thermomètre indique 13°. La « caravane » s’ébranle et prend la route d’El Faouar où le complément de gasoil sera fait à la station « Agil »
Le départ de la piste se situe juste à la sortie de la place principale du village. Le sable est mou, tout le monde s’arrête pour dégonfler les pneus.
Les estomacs commencent à réclamer. C’est à côté d’une source d’eau chaude que nous déjeunons.
La piste serpente entre des dunettes très agréables. Nous rencontrons notre premier troupeau de dromadaires.
Il est 17h45, nous nous installons pour la nuit. C’est notre première soirée dans le désert. Chacun apprécie ces moments de bonheur ! Nous veillons tous,  autour du feu de camp, en admirant le ciel étoilé.
Distance parcourue : 305 kilomètres
Température : 18°
Altitude : 55 mètres
GPS : N 33 11 482  E 8 43 630
 Dimanche 19 février 2012
Ce matin, le thermomètre affiche 3° mais le soleil commence à pointer. A 8 h, comme prévu, les moteurs se font entendre. Après avoir traversé une zone de dunettes, nous parvenons à un site où « poussent » de nombreuses roses des sables (GPS : N 33 08 725  E 8 49 054). Savez-vous comment elles se forment ? Non ? Et bien je vais me faire un plaisir de vous l’expliquer !
Un mélange d’eau salée et de sulfate de calcium est à l’origine de la cristallisation originale du gypse. Au commencement, les paillettes s’agglomèrent pour constituer des « bébés roses » dont les pétales grandissent pour donner finalement les roses que l’on connait. 102 1170
Nous continuons notre itinéraire et  arrivons à un puits….pas du tout sécurisé !!! Rien ne le signale, il n’est même pas recouvert et pourtant, il semble profond!!(GPS : N 33 04 108  E 8 49 054).
La piste longe maintenant le Parc National Djebil, spécialisé dans la réintroduction des gazelles, des addax et des oryx. Cette opération s’inscrit dans un programme à long terme pour la restauration du patrimoine naturel tunisien.
Bientôt apparaissent deux garas dont la colline tabulaire de Tembaïn. Cette montagne sacrée a été très tôt occupée par les hommes de la Préhistoire. Elle est aujourd’hui une destination très prisée pour les personnes s’adonnant à la méditation. Il est midi, nous en profitons pour déjeuner au soleil, à côté du puits. 102 1175
La journée n’est pas finie, le chemin est encore long avant d’arriver à Erreched, le but de l’étape !! Le sable de cet après midi n’a plus du tout la même consistance que ce matin. Il est mou, farineux, ce qui occasionne de nombreux plantages. Ce n’est pas grave, on sort les pelles, les râteaux, les sangles et hop c’est reparti jusqu’à la prochaine fois !
Un peu plus loin, émergent des cordons, le Dekanis el Kebir et le Dekanis el Srir (autrement dit « le grand et le petit Dekanis »). Ce sont des points de repère dans cet océan de sable. On suit ensuite une piste sablonneuse, bien marquée, sinueuse mais très agréable. Après plusieurs plantages, nous nous posons pour le bivouac dans un gassi, au pied d’une  haute dune, il est 17h45.
Après le dîner, tout le monde s’installe autour du feu de camp pour prolonger la soirée…..au chaud.
Distance parcourue : 132 kilomètres
Température : 12°
Altitude : 201 mètres
GPS : N 32 36 434  E 9 11 715
 
 Lundi 20 février 2012
Le thermomètre affiche 2° ce matin au lever du soleil. Il a gelé pendant la nuit, une fine couche de glace recouvre le toit du Toyota. Autour de nous, les dunes sont givrées.
Il est 8h30, nous démarrons. Le sable est mou, les franchissements de dunes sont difficiles mais de belles descentes s’offrent  à nous. C’est un régal. JB-TUN63
Aujourd’hui, notre ami tunisien a beaucoup marché pour trouver les passages, aider à pelleter etc… Il est nus pieds mais à cette époque de l’année, les scorpions et les serpents sont endormis, il fait trop froid.
Nous pensions être à Erreched ce soir  mais nous étions vraiment optimistes !!!
Nous avons la sensation de ne pas progresser rapidement, mais après avoir regardé le compteur cela devient une réalité : 9,6 kms en 7h, la vitesse n’est pas élevée.
Il est 17h15, la journée a été éprouvante aussi bien pour les véhicules que pour nous. Comme hier soir, c’est dans un gassi, que nous nous installons pour la nuit.
Distance parcourue : 9,600 kilomètres
Température : 17°
Altitude : 204 mètres
GPS : N 32 35 111  E 9 08 735

Mardi 21 février 2012
 
 La pluie a sévi toute la nuit. Ce matin, le ciel est couvert, un léger vent souffle encore mais la température est plus douce : 10°. 102 1202
Nous restons groupés afin de descendre tous ensemble sur la superbe oasis de Erreched (Altitude : 200 mètres, GPS : n 32 35 680  E 9 06 583). Ce lieu est un joyau de la nature, un lac encerclé de dunes avec une eau sulfureuse à 37°, un jacuzzi naturel, et ce n’est pas un mirage !! Ce n’était pas facile, mais nous y sommes arrivés. Tout le monde se baigne.
L’endroit est venteux, le soleil reste caché, il est décidé de repartir après le déjeuner. Chacun s’approvisionne en pain, nous ne savons pas pour combien de temps nous partons…. Les « pilotes » procèdent aux vérifications des véhicules,  et c’est le départ……vers le Sud, Sif Essaouane, destination du raid. JB-TUN51
La pluie réapparait, le vent froid souffle toujours, ce temps n’est pas agréable du tout. Heureusement la beauté des paysages dunaires nous fait oublier ce désagrément. Quel plaisir nous prenons à jouer à saute moutons dans ce sable. Nous trouvons, entre des dunettes, un endroit propice pour le bivouac. Le soleil pointe. Mieux vaut tard que jamais.
Distance parcourue : 14,8 kilomètres
Température : 12°
Altitude : 197 mètres
GPS : N 32 33 003  E 9 04 729
 
 Mercredi 22 février 2012
C’est par un beau soleil brillant au milieu d’un ciel tout bleu que nous réveillons ce matin. Ce n’est pas encore la chaleur, le thermomètre n’affiche que7°.JB-TUN56
Les dunes deviennent plus difficiles à franchir. Elles sont plus rapprochées, les virages serrés dans le sable mou ralentissent la progression. La descente dans un gassi  se trouve être un piège pour les quatrequatreux que nous sommes. Nous décidons de pique niquer là. Plusieurs tentatives sont restées vaines pour rallier le wpt suivant, les dunes sont hautes et pentues. Ce n’est plus du sable mais de la poudre. Pour ne rien arranger, un vent violent se met à souffler. C’est la galère. 102 1214
Devant tant de déboires, la caravane se reforme dans le gassi « maudit » et reprend la piste en direction de Erreched !! C’est Mohamed, l’aubergiste qui va être surpris de nous revoir.
Le couscous tunisien est apprécié de tous. La journée a été dure pour tout le monde.
Distance parcourue : 24 kilomètres
Température : 12°
Altitude : 201 mètres
GPS : N 32 35 680  E 9 06 583

Jeudi 23 février 2012
Au réveil ce matin, le thermomètre affiche 9°, le ciel est légèrement nuageux mais le vent s’est calmé. Tout le monde profite de l’eau chaude du « jaccuzi ». Vient ensuite le moment de vérifier les véhicules. 102 1209
Il est décidé de repartir…….vers le sud !! La ténacité nous tient et ne nous lâche pas.
Distance parcourue : 20 kilomètres
Température : 11°
Altitude : 184 mètres
GPS : N 32 28 733  E 9 03 174
 
Vendredi 24 février 2012
C’est par un beau soleil et sous un ciel tout bleu que nous nous réveillons. La température est encore fraiche ; 6°. Autour du campement, on observe des empreintes  de gazelles (des vraies, avec 4 pattes ). Elles sont venues rôder pendant notre sommeil. Aujourd’hui, quel est le programme ? Retour à Erreched !Nous atteignons l’oasis en fin de matinée. 102 1226
Juste après le déjeuner, nous voyons et surtout nous entendons un groupe de  jeunes de la haute société tunisienne arriver en 4x4. Ils ne passent pas inaperçus. Ils viennent de temps en temps se divertir dans ce lieu paradisiaque. Evidemment, ce n’est pas trop ce que nous recherchons mais on doit subir. Ce sont de bons clients pour les aubergistes.
Mohamed nous a préparé des bricks à l’œuf et un couscous. Un vrai régal pour les papilles.
Par crainte d’une nuit bruyante de la part des fêtards, le groupe s’isole à l’autre bout de l’oasis.
Distance parcourue : 20 kilomètres
Température : 10°
Altitude : 201 mètres
GPS : N 32 35 680  E 9 06 583
 
 Samedi 25 février 2012
La nuit a été calme, le soleil brille et le vent s’est calmé. La journée s’annonce bien. Le petit déjeuner avalé, une réunion concernant la direction à prendre a lieu. La discussion est houleuse. Nous avons une alternative……le Sud ou Ksar Ghilane ??? Certains manquent de gasoil, ce sera donc Ksar Ghilane !
Il est 11h, les moteurs ronronnent, c’est le départ. Nous profitons de la traversée dans un gassi pour déjeuner. Peu de temps après avoir repris la piste, un arrêt à la Dekanis s’impose.JB-TUN145 Comme nous sommes tous une bande de jeunes sportifs, nous escaladons la colline pierreuse jusqu’au sommet. Là, un panorama à 360° s’offre à nos yeux, le paysage est magnifique.
La journée passe vite, il est déjà 17h30, nous trouvons un endroit pour bivouaquer au pied d’une dune.  
Pour la première fois, nous passons une soirée par une température clémente.
Les discussions au coin du feu sont animées……Chacun argumente ses idées en ayant la conviction de détenir la vérité. Et en définitive, chacun reste sur ses positions !!!
 
  Distance parcourue : 20 kilomètres
 
   Température : 18°
 
 Altitude : 209 mètres
 
GPS : N 32 38 530  E 9 14 163
Dimanche 26 février 2012
9° au réveil, du soleil, pas de vent, c’est presque le rêve ! Il est 8h30, nous démarrons non pas vers Ksar Ghilane, comme prévu, mais en direction de Douz. La caravane progresse en file indienne. La piste dessinée par notre ouvreur serpente entre les dunettes.102 1277
Nous atteignons le bourg en milieu d’après midi et notre première visite est pour la station service Total. Nous nous rendons ensuite à la « Maison du Voyageur », situé dans la palmeraie. Ce complexe récent qui compte plusieurs chambres avec salle de bains est très agréable. On peut également camper dans le jardin ombragé. La douche chaude est appréciée par tout le monde.
Distance parcourue : 161 kilomètres
Température : 20°
Altitude : 77 mètres
                                                                                                   GPS : N 33 26 452  E 9 01 916
 Lundi 27 février 2012
C’est par un beau soleil et une température de 9° que nous nous réveillons. Comment occuper cette matinée ? Pas de problème pour les pilotes…..ils font réviser leurs véhicules !102 1265 Pour nous, les coéquipières, nous consacrons notre temps libre au ravitaillement, les fruits et légumes commencent à manquer.
Nous nous retrouvons tous pour le déjeuner. Il est 14h15 quand le départ pour Ksar Ghilane est donné
Notons que le thermomètre affiche maintenant 24°, un record !
Nous passons par la piste qui longe le Parc National du Djebil. C’est l’itinéraire le plus rapide mais aussi le plus facile.
L’oasis a beaucoup changé. Le tourisme s’y est développé. Beaucoup de campings, de locations de quads, de buvettes, d’échoppes y ont vu le jour. Seule la source d’eau chaude, à forte teneur en soufre, n’a pas changé… Même la piste venant de Douz en passant par Matmata a été bitumée. 102 1275
On se rend, pour la séance culturelle du jour, à un kilomètre environ, auprès de l’obélisque blanc qui commémore la victoire de la Force L. du général Leclerc sur les troupes germano-italiennes, pendant l’attaque de la ligne Mareth en mars 1943.
Sur le chemin du retour, nous passons devant la maison de notre accompagnateur, ses deux dromadaires semblent l’attendre patiemment.
Nous trouvons un endroit pour installer le bivouac, loin de la foule et du bruit. C’est super !
Distance parcourue : 107 kilomètres
Température : 14°
Altitude : 222 mètres
GPS : N 32 59 000  E 9 38 025
 Mardi 28 février 2012
Ce matin, le thermomètre indique 4°. Par contre le soleil est présent. On constate qu’il a gelé pendant la nuit, une fine couche de glace recouvre les tables. Il est 8h30, les  véhicules démarrent. Pour ne pas changer, nous prenons la direction du sud…..Nous avons une certaine attirance, j’en ignore la raison. Peut-être parce que nous éprouvons quelques difficultés à l’atteindre ?? JB-TUN165
Nous passons devant Ain Sbat, une oasis plus petite que Ksar Ghilane, puis quittons la piste principale pour se diriger vers El Mida. Un campement (Zmela) s’est installé au pied des dunes. C’est une halte intéressante pour les grands voyageurs du désert.
Nous déjeunons au puits (GPS : N 32 48 738  E 9 24 308), c’est un endroit très agréable.
Nous retournons par le même chemin mais le sable est beaucoup moins porteur. Il est 16h quand nous arrivons à l’oasis. Certains estiment qu’il est trop tôt pour s’arrêter, ils décident de monter au Fort par les dunes , tandis que  d’autres préfèrent profiter de « la piscine ». 102 1287
Ce Fort romain atteste de l’importance qu’attachaient les Romains à occuper leur territoire. Fondé sous le règne de l’empereur Commode, au 2ème siècle après JC, il servait de poste avancé et de camp de base pour leurs expéditions sahariennes. Placé stratégiquement à l’orée du désert, il permettait également de contrôler les caravanes. La bâtisse a été restaurée par les Français pendant la seconde guerre mondiale, car elle servit à la colonne Leclerc lors de la manœuvre de contournement de la ligne Mareth.
Après avoir bien joué dans le sable, nous revenons à la source.
La température s’est bien rafraichie. Nous bivouaquons au même endroit qu’hier. Ce soir, pas de cuisine à faire, c’est notre guide tunisien, aidé d’un ami, qui prépare le couscous. Un vrai régal pour les papilles ! La soirée n’est pas finie, notre hôte joue du tam-tam sur un bidon vide et entonne des chansons  de sa composition.
Distance parcourue : 98 kilomètres
Température : 14°
Altitude : 222 mètres
GPS : N 32 59 000  E 9 38 025
 
 Mercredi 29 février 2012   
Décidément, la température est loin d’être clémente au réveil : 3°, c’est peu. Nous nous retrouvons tous à la source. Comme d’habitude, nous partons vers le sud !!! Nous empruntons la même piste qu’hier par la source Ain Sbat.
Nous roulons jusqu’à l’oued Es Seder où nous pique niquons.
La piste est caillouteuse, rectiligne, sans grand intérêt. Après avoir traversé l’oued Ghadamis, nous apercevons le nez de l’erg, notre point d’entrée dans les dunes ! 102 1295
Une fois de plus, nos plans sont contrariés ! Cette fois, ce sont les militaires qui se mettent en travers de notre chemin. Ils nous conduisent au poste, et après avoir parlementé un moment, le verdict tombe : pas d’autorisation, on ne passe pas. Nous sommes raccompagnés jusqu’à la zone autorisée. Pas question de revenir par cette piste, nous nous dirigeons donc vers les dunes.
C’est dans le sable que le bivouac a lieu ce soir. Il est 17h40, l’endroit est magique.
Distance parcourue : 150 kilomètres
Température : 17°
Altitude : 232 mètres
GPS : N 32 37 647  E 9 28 573
Jeudi 1er mars 2012
 
La température est toujours fraîche : 4°. Heureusement, le soleil brille. La caravane se met en route et progresse sans problème. Le matin, le sable est porteur, c’est très plaisant.
Une fois de plus, nous arrivons à Erreched….Il est 13h15, la baignade est appréciée de tous, le déjeuner suit.102 1298
Plusieurs d’entre nous souhaitent passer l’après midi au campement. Les autres partent dans l’erg, toujours en direction du sud ! Même pas à 300 mètres de l’oasis, les ensablements commencent. Il faut se rendre à l’évidence, le Sud n’est pas pour nous…..ce sera peut-être pour une autre fois. Nous abandonnons notre projet de balade dunaire et rentrons sagement au camp. Nous ne sommes pas seuls, un chamelier a amené son troupeau de dromadaires se désaltérer avant de partir en méharée.
Demain, il est prévu de retourner à Ksar Ghilane par El Mida. Nous passons la soirée à discuter avec Mohamed autour d’un délicieux couscous.
Distance parcourue : 58 kilomètres
Température : 17°
Altitude : 201 mètres
GPS : N 32 35 672  W 9 06 565
Vendredi 2 mars 2012
 102 1289C’est par un ciel tout bleu et une température de 7°que nous partons pour Ksar Ghilane. Nous pique niquons au puits de El Mida sous un beau soleil et reprenons la piste sablonneuse jusqu’au campement Zmela situé à l’entrée de l’erg. La célèbre oasis n’est pas loin. Nous retournons à notre lieu de bivouac habituel et y retrouvons deux amis débarqués de ce matin. Nous passons la soirée ensemble.
 
 Distance parcourue : 132 kilomètres
Température : 17°
                                                                                           Altitude : 216 mètres
                                                                                            GPS : N 32 58 960  E 9 38 058
 
 Samedi 3 mars 2012
Toujours beaucoup de fraicheur, 5° ce matin, mais le soleil brille….Nous partons pour Douz. A la sortie de Ksar Ghilane, la piste est caillouteuse, il nous faut patienter avant de pénétrer dans l’erg. Le sable est mou, pas porteur du tout, mais c’est quand même plus agréable que la piste ! Après les dunes serrées, on trouve les dunettes ou plutôt des champs d’herbes à chameaux. Nous atteignons ainsi le « Café de la porte du Désert » où a lieu la séance de regonflage. Puis c’est par la piste sablonneuse que nous arrivons à Douz. 102 1308
Ce soir, nous dinons au restaurant « Ali Baba » dans le jardin. Ensuite, chacun regagne ses pénates : les uns à l’hôtel El Mouradi et les autres au « Désert Camping » dans la palmeraie..
Distance parcourue : 104 kilomètres
Température : 20°
Altitude : 61 mètres
GPS : N 33 27 199  E 9 01 509
 
     
 
 
 Dimanche  4 mars 2012
Nous démarrons  en direction de Kebili (porte d’entrée des oasis), vieille ville coincée entre la palmeraie et les dunes.102 1325 Puis c’est la traversée du Chott El Jerid, constitué d’une agglomération de cristaux de sel qui forment une croûte épaisse. Cette dernière repose sur une masse de boue argileuse ou de sable. Il est fortement déconseillé d’y mettre une roue car l’enlisement y est inévitable. Nous atteignons Tozeur avec son oasis qui est une des plus belles de Tunisie.  
Nous visitons ensuite les décors de Starwars. Le village apparaît, minuscule et perdu au milieu du désert. Composé de petites maisons et d’arcades en carton pâte, il est toujours en bon état malgré les tempêtes de sable qui balaient la région. A quelques centaines de mètres de là,  des décors ayant servi au tournage du film « Le patient anglais » achèvent de se dégrader. 102 1333
Nous nous dirigeons ensuite vers Segdoud où commence la piste (maintenant bitumée) Rommel. Dès le début de l’ascension, on remarque le  travail énorme qu’il a fallu entreprendre pour percer ces montagnes. C’est une succession de panoramas, tous aussi beaux les uns que les autres, qui s’offre à nos yeux. Nous traversons Redeyef, un des principaux centres d’extraction de phosphate de Tunisie. De là, nous continuons la piste jusqu’à Metlaoui.
Nous passons la soirée et la nuit à Gafsa au camping « El Hassen », une adresse à retenir et à recommander.
Distance parcourue : 372 kilomètres
Température : 17°
Altitude : 269 mètres
GPS : N 34 24 609  E 8 45 113
 
 Lundi 5 mars 2012
Nous sommes plus au nord, le temps change. Le ciel est nuageux, le thermomètre indique 9°. La traversée de Gafsa est laborieuse, les embouteillages ralentissent la circulation
Après Kairouan, la capitale spirituelle de la Tunisie et première ville sainte du Maghreb, nous trouvons une belle oliveraie pour piqueniquer. 102 1345
Nous passons notre dernière nuit sur le sol africain au camping « La Pinède » à Cedria plage. L’endroit semble abandonné, pas d’eau, les sanitaires en mauvais état, rien à voir avec les installations d’hier soir. Le vent souffle, l’air est humide et frais.
Distance parcourue : 355 kilomètres
Température : 13°
Altitude : 16 mètres
GPS : N 36 42 742  E 10 24 443
 
 Mardi 6 mars 2012
La température est de 9°, en cette dernière matinée, le ciel est nuageux, la pluie n’est pas loin. 102 1348
Nous nous dirigeons vers le port de la Goulette pour l’enregistrement. Tout le monde se retrouve pour déjeuner chez « Moshem ». De délicieux poissons nous sont servis.
Nous embarquons à 13h30 sur « Le Carthage » mais n’appareillons qu’à 15h30.
L’après midi passe vite, nous dinons à la cafétéria et passons la soirée au bar à débattre sur le principe de « la chenille »…
Distance parcourue : 68 kilomètres
Température 13°
 
 
 Mercredi 7 mars 2012
Le soleil brille, mais le vent souffle sur la Méditerranée. Par mesure de sécurité, le ferry longe la côte est de la Sardaigne et de la Corse. Le temps de la traversée s’en trouve donc rallongé. L’arrivée est prévue vers 20h.
Chacun se trouve une occupation pour la matinée. Nous passons l’après midi sur le pont, la température est clémente. Les parties de dés se succèdent. Un incident intervient soudainement : plus d’électricité, les moteurs s’arrêtent. Nous sommes encore à environ 180 kilomètres de Marseille ! Ce n’est que 45 minutes plus tard que reprendrons notre vitesse de croisière (39 km/h). 102 1351
Il est 21h30 lorsque le « Carthage » accoste au port de la Joliette. Le débarquement s’effectue dans le calme. Les formalités douanières sont expédiées rapidement.
On se quitte, ce n’est qu’un « Au revoir ». Chacun se dirige vers des destinations différentes, mais on se reverra, sans aucun doute, sur un autre raid pour de nouvelles aventures.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Published by Danièle et Serge - Page

 horizondunes

Photos, vidéos, récits de voyages et raids 4x4, aventures, découvertes multiples, recettes de cuisine, vocabulaire,association.

Pages

Catégories

Archives

Hébergé par Overblog